Inscription Aller à: [ recherche ] [ menus ] [ contenu ] [ montrer/cacher plus de contenu ]



CROISEE AMOUREUX D’UNE EPEE

Hier, par hasard sur la toile, j’ai croisé un chevalier amoureux d’une épée. Un peu folle une étoile.  
Evangelista, c’est toi ! Permets. Je te tutoies comme Prévert sa Barbara. Croisée, guerrière contre les barbaries au mépris de ton moi, ton combat soigne le désarroi.

Retour de balancier. Templier autrefois, ta foi fit les croisades.

Libre Juive aujourd’hui, tu brilles  à l’abri des malades, hors médias*.

Nota bene : à un niveau précis, l’ardeur de la guerre est nécessaire. Elle guérit l’inertie du dedans, du dehors. Un peu plus loin, tout près, quand tout est éveillé, équilibré, c’est différent. L’action a perdu son surplus d’engagement…  Subsiste seul, conscient, le jeu du changement. 

*Poème « Palistini » sur le blog d’Adriana Evangelitz (over-blog).

1 Commentaire à “CROISEE AMOUREUX D’UNE EPEE”

  ( Fil RSS pour ces commentaires)

Laisser un commentaire

  1. Bonjour Dominique…

    Je te remercie pour tes commentaires et pour cette pensée qui me va droit au coeur… j’ai répondu à un de tes commentaires sur mon blog. L’individu Libre n’est prisonnier ni de sa famille, ni de son entourage. A partir du moment où tu te bats pour la Justice, tu es automatiquement crucifié. Tel est le Chemin choisi par le Chevalier.

    Fraternellement

    Adriana Evangelizt

    Adriana Evangelizt a dit ceci


gundershoffenensemble |
VANTOUX AUTREMENT |
Walter Lewino |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | ROUGE AU COEUR
| Comité Agir Pour Prémilhat
| Menton, ...