Inscription Aller à: [ recherche ] [ menus ] [ contenu ] [ montrer/cacher plus de contenu ]



ACTE III SCENE 3. Une sortie héroïque

Résumé des scènes 1 et 2 de l’acte III : la porte des WC, mal signalée dans cette partie du musée de Sarawak en travaux, ouvre directement sur une fosse septique pleine à déborder. Emportée par l’élan d’un besoin pressant, Marie-C tombe dedans. 

Scène 3.  La chute est grave et Marie-C après son plongeon, éberluée, ne cesse de répéter  (en pensée) : « Fait ch..er, fait ch..er, ch..er, chier, chier ! » Dans la tiédeur puante de la piscine improvisée qui l’aspire vers le fond, elle essaie de nager comme elle peut, se débat, peinant à respirer. Dans cet enlisement, ouvrir la bouche ou le nez est dangereux, mortel même, débouche sur l’étouffement et/ou l’empoisonnement. 

Pourtant, un ange veille. Par sa grâce, Marie-C atteint quelque chose de solide ; un appui pour la pointe du pied, qui maintient juste au ras des narines sa tête hors l’appareil.  A petits pas, à grands efforts, elle réussit à joindre le bord ; s’y accroche. Mais elle n’a pas de prise. Ses doigts en croches retombent et glissent. Rien ne sert de crier : le musée est muet.

Epuisée, elle a mal, très mal, mais faut sortir de là. Pas le choix. Ne pas mourir comme ça, pas au pays des SPA. Non pas comme ça ! Elle voit toute sa vie défiler. Avec les pires difficultés et après dix reprises, elle réussit enfin à extirper son corps, alourdi de matières très spéciales.

Une éternité est passée. Droguie, grogguie, ahurie, Marie-C blessée reste là, sur le sol allongée, anéantie. Pas fière et plutôt sale, je vous le dis.

PS : hélas,  pour être allégorique, cette histoire n’en est pas moins authentique. Seuls certains prénoms ont été modifiés.

Pas de Commentaires à “ACTE III SCENE 3. Une sortie héroïque”

  ( Fil RSS pour ces commentaires)

Laisser un commentaire


gundershoffenensemble |
VANTOUX AUTREMENT |
Walter Lewino |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | ROUGE AU COEUR
| Comité Agir Pour Prémilhat
| Menton, ...