Inscription Aller à: [ recherche ] [ menus ] [ contenu ] [ montrer/cacher plus de contenu ]



MASSAGE RAGE SAGE

Etalé dans le lit, le lait coulé d’un lais de lumière sur le côté, il demande, sage, un massage. Par le filet de l’huile parfumée du gosier le plus secret de l’argousier, deux mains font, sans histoire, géographie.

Dos, livre ouvert sur les fumées encore huantes du passé, blessures à peine cousues des blocages aux rues, stops aux cheks points et nuits battues, des tortures infligées pour l’obliger à dénoncer, collaborer.

Il avait quinze années. Sur lui, ils ont versé, à bout de rage et de saccage, toutes les fioles, flacons, bouchons, bouteilles et colles, avec leurs emballages, d’une pharmacie dont ils ont arraché le nom. Il n’a jamais parlé.

Depuis, sa peau dit non, malgré consultations pour affections et champignons. Autant de fascicules minuscules où sont consignés, pour jamais, géants, hurlants, l’intrusion et le viol. L’occupation, la résistance.

Massage. Sans mal, deux mains tournent les pages endolories. En tout silence, refont la broderie.  

sceau1.gif 00043869.htm

Pas de Commentaires à “MASSAGE RAGE SAGE”

  ( Fil RSS pour ces commentaires)

Laisser un commentaire


gundershoffenensemble |
VANTOUX AUTREMENT |
Walter Lewino |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | ROUGE AU COEUR
| Comité Agir Pour Prémilhat
| Menton, ...