Inscription Aller à: [ recherche ] [ menus ] [ contenu ] [ montrer/cacher plus de contenu ]



ALTERNITE

Debout devant l’évier, il l’attrappe aux poignets

Scratche sa tête en biais sur son taorsadé

Commence à balancer.

A droite, à gauche, les murs glissent en barauche

A gauche, à droite, sous l’adroite ébauche

Le plafond a versé.

Il se met à chanter 

Dans sa langue première

La mélopée à l’éternée 

Et puis en français alterné.

Le moment est parfait.

Elle a viré bébé sur le calendrier

A son torse scotchée, réengendrée.

Il chante sans compter

La cuisine est bercée.

Lumière

Eternité.

.
 

REAL MYSTIC

Non pas : OH ! Mon DIEU, j’ai vraiment un GRAND blème ! Mais : EH ! Mon blème, j’ai vraiment un GRAND DIEU.

Non ? Vous n’êtes pas d’accord ?

Ah bon…  Moi, j’aime.

.
 

MASSAGE RAGE SAGE

Etalé dans le lit, le lait coulé d’un lais de lumière sur le côté, il demande, sage, un massage. Par le filet de l’huile parfumée du gosier le plus secret de l’argousier, deux mains font, sans histoire, géographie.

Dos, livre ouvert sur les fumées encore huantes du passé, blessures à peine cousues des blocages aux rues, stops aux cheks points et nuits battues, des tortures infligées pour l’obliger à dénoncer, collaborer.

Il avait quinze années. Sur lui, ils ont versé, à bout de rage et de saccage, toutes les fioles, flacons, bouchons, bouteilles et colles, avec leurs emballages, d’une pharmacie dont ils ont arraché le nom. Il n’a jamais parlé.

Depuis, sa peau dit non, malgré consultations pour affections et champignons. Autant de fascicules minuscules où sont consignés, pour jamais, géants, hurlants, l’intrusion et le viol. L’occupation, la résistance.

Massage. Sans mal, deux mains tournent les pages endolories. En tout silence, refont la broderie.  

sceau1.gif 00043869.htm

.
 

LA FAIBLESSE DE MA FEMME

Aujourd’hui, une dame originaire d’Afrique du Sud s’est approchée de lui. En anglais, elle lui a dit :

- » J’ai beaucoup voyagé au long cours. J’ai rencontré la terre entière. Jamais, je vous le promets, jamais je n’ai rencontré un sourire comme le vôtre. »

- « Ce n’est pas la première fois qu’on me le dit. Mais tout le monde sourit ici ! »

- »Non, je t’ai observé pendant un moment. Toi seul souris avec ton coeur. C’est évident ! »

- « Vous savez, Madame, depuis tout petit, j’ai vécu tant de tragédies. Mais j’ai changé tous mes points de faiblesse en des points de sagesse. Mon sourire, c’est mon arme. Personne ne connaît ma faiblesse. Même ma femme ! »

.
 

Optimystique

Le verre à moitié vide ? Non ! Le verre à moitié plein ? Non ! Le verre plein jusqu’à la moitié. Tu retiens hein ? .

.
 

GAZA TERRE GAZÉE

Hier, ce jour, les enfants font la ronde
Dans la plus grande prison du monde
Quatre murs : de béton, électrique,
Un en mer,
Un en air,
Une boîte d’exception sur l’ère
De la planète. Le hic

360 kilomètres blindés
Un par jour de l’année
Moins les jours fériés.
Dans cette prison-là
Tu vis en masques à gaz
Tu vis à l’étouffée
Les jours fériés, c’est nase,
Il n’y en a pas.

Hier, dans les replis
De son jupon de fer
Des petits bouts de chair
Ont ployé l’interdit.
Dans leurs petites mains
Tout le carré d’acier
S’est trouvé comprimé.

Demain
Imagine ! Le pied !
Le rond hors du carré
Le carré hors du monde
Le monde enfin désasphyxié
Dépollué, réorienté.

La droite aura plié
Sera devenue courbe
Liberté !

Tais-toi. Ta sonde
Est débranchée
Le monde est fourbe.

.
 
  • Sondage

    Le sport est-il un substitut à la guerre ?

    Voir les résultats

    Chargement ... Chargement ...

gundershoffenensemble |
VANTOUX AUTREMENT |
Walter Lewino |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | ROUGE AU COEUR
| Comité Agir Pour Prémilhat
| Menton, ...